12/04/2018 - Le SLFP tire la sonnette d’alarme

L’attitude méprisante envers le personnel des services publics fédéraux doit cesser !

Le ministre Vandeput balaye l'appel du front syndical de donner plus de temps au dossier codex (renouvellement du statut des fonctionnaires fédéraux). Le 18 avril déjà, le ministre soumettra ce dossier de 500 pages, qui vient de nous être transmis, pour négociation ! Le gouvernement entend par celui-ci apporter des modifications fondamentales et imbuvables. Ce mépris envers le personnel des services publics doit cesser.

Depuis la prise de fonction de ce gouvernement, les choses vont de mal en pis : priorité au recrutement contractuel, détricotage du statut et des nominations, introduction du travail intérimaire, limitation des congés, abolition de jours fériés et de ponts ... Les fondements du fonctionnement des services publics sont sapés, ce qui conduira à la perte de son attractivité.

La transparence et une véritable concertation sont essentielles lorsqu’il s’agit de l’avenir de tout le personnel des services publics. Le SLFP constate que pour le ministre Vandeput et le gouvernement les fonctionnaires ne sont rien d’autre qu’une variable d’ajustement budgétaire.

Les politiciens dénoncent grèves et manifestations. Malheureusement, nos arguments ne sont pas entendus, tout comme nos appels incessants à mener de véritables négociations. La coupe est pleine ! Le gouvernement ne nous laisse d'autre choix que de réagir durement. Le SLFP soutiendra dès lors toutes les actions entreprises au sein des services publics fédéraux dès ce 30 avril.

La balle est à présent dans le camp du ministre Vandeput.